image

Isoler sa maison : pourquoi c’est le bon moment

ACTU | février 2022

Vous envisagez de réaliser des travaux d’isolation thermique de votre maison mais hésitez encore à franchir le pas ? Et bien n’attendez plus, car il devient urgent d’améliorer l’enveloppe thermique de votre logement. Nous vous expliquons pourquoi.

L’isolation, rempart contre la hausse constante du coût de l’énergie

Vous vous en êtes très certainement rendu compte, se chauffer coûte de plus en plus cher. Qu’il s’agisse du gaz, de l’électricité ou du fioul, les prix flambent d’année en année, et rien ne semble pouvoir freiner ce phénomène impactant lourdement nos finances.

Hausse du prix du gaz

En juillet 2021, le tarif du gaz a explosé avec hausse de 9,96% par rapport au mois de juin. S’en sont suivies des hausses de 5,3% en août, 8,7% en septembre et 12,6% en octobre ! Entre janvier et octobre 2021, le budget annuel moyen d’un foyer se chauffant au gaz a augmenté de 54%, représentant une hausse de 613 euros. Et cela n’est pas près de s’arrêter. Le gouvernement a bien bloqué les tarifs du gaz jusqu’en juin 2022 pour stopper l’hémorragie, mais il ne pourra pas continuer ainsi bien longtemps. Sans ce blocage, les Français auraient eu à subir une nouvelle augmentation de 20,8% en décembre. Mais que se passera-t-il ensuite ?

La hausse du prix du gaz s’explique par une offre insuffisante en Europe, les niveaux de stockage européens étant au plus bas depuis des années. Mais les conflits géopolitiques peuvent également avoir un impact sur le coût des énergies. Rappelons que la Russie, premier producteur mondial de gaz, fournit actuellement 30% du gaz de l’Union Européenne. La France, qui importe 100% de son gaz, a récemment commencé à diversifier ses sources d’approvisionnement en achetant une petite partie de son gaz aux Etats-Unis. Mais le gaz de Schiste américain est transporté sous forme liquide sur des cargos, et il coûte beaucoup plus cher que le gaz russe.

isolation et hausse des tarifs du gazHausse du coût de l’électricité

A cela s’ajoute la hausse du prix de l’électricité. L’UFC Que Choisir s’attendait à une augmentation de 10% en 2022, soit un surcoût de 150 euros par an pour les foyers se chauffant à l’électricité. Fort heureusement, le gouvernement a finalement décidé de plafonner à 4% l’augmentation des tarifs réglementés jusqu’en 2023. Mais l’UFC Que Choisir était en fait loin du compte, car sans cette mesure, les tarifs réglementés de vente d’électricité auraient bondi de 44,5 % HT pour les particuliers et de 44,7 % HT pour les professionnels. Tout cela ne laisse rien présager de bon pour l’avenir.

isolation et hausse des tarifs de l electriciteLe prix du fioul s’envole

Le prix du fioul explose lui aussi, ayant franchi la barre symbolique des 1 euro le litre en octobre 2021, un record depuis 3 ans… Seule solution pour faire face à l’explosion du coût de l’énergie ? Les travaux d’isolation thermique, qui permettent de réduire fortement les dépenses de chauffage d’un foyer. L’Ademe estime en effet que les travaux d’isolation des combles permettent de réduire de 30% les déperditions énergétique d’une maison par les combles ou la toiture, contre 25% pour les murs, 15% pour les fenêtres et 10% pour les planchers. Ce sont autant d’économies réalisées sur vos factures de chauffage.

Isolation thermique: des matériaux qui coûtent de plus en plus cher

Le secteur du bâtiment est fortement touché par la hausse des prix des matériaux depuis le début de la crise du COVID. La pénurie des matériaux, due à une raréfaction de la production liée à la crise sanitaire mondiale, fait exploser les prix. L’acier, l’aluminium et leurs dérivés ont ainsi vu leurs prix s’envoler fin septembre, avec une hausse de 53,6%.

Le bois, le PVC ainsi que les isolants ont eux-aussi vu leurs tarifs exploser: +40% pour l’isolant polyuréthane, +25% pour le bois. Le prix de l’OSB a quant à lui augmenté de 200%, contre 20% pour celui des bardages de maison. Tout cela engendrant des surcoûts allant de 8 à 15% pour les travaux de rénovation.

Mais si le coût des travaux de rénovation augmente suite à la hausse du coût des matériaux, alors pourquoi est-ce le moment d’entreprendre des travaux chez vous ? Tout simplement car les industriels ne baisseront pas leurs prix pour revenir à ceux pratiqués avant le COVID, et ce même lorsque la crise sanitaire sera derrière nous. Le prix des matériaux va continuer à augmenter dans les années à venir, tout comme celui des travaux de rénovation. Voilà pourquoi il est préférable de ne pas attendre pour vos projets.

Des aides financières pour l’isolation, mais jusqu’à quand ?

pourquoi isoler sa maison
Au cours de ces dernières années, les pouvoirs publics ont mis en place de nombreux systèmes d’aides financières visant à inciter les propriétaires à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale. Ces aides, ainsi que leurs montants, sont réévaluées chaque année. Certaines disparaissent et d’autres leur prennent le pas au rythme des lois de Finance.

Une chose est sûre, c’est que les montants de ces aides, sauf certains cas bien particuliers ( pour les foyers très modestes envisageant une rénovation globale d’une maison considérée comme une passoire thermique par exemple), ont tendance à être revues à la baisse avec le temps. Le Crédit d’impôt pour la transition écologique, prédécesseur de Ma Prime Rénov, était beaucoup plus avantageux et concernait plus de travaux d’isolation thermique. Le champ d’action de Ma Prime Rénov est plus restreint, et le montant des aides moins important. Le programme « Isolation à 1 euro », qui avait d’abord concerné les travaux d’isolation des combles, puis des murs extérieurs, a quant a lui été supprimé.

L’Etat ne pourra pas continuer indéfiniment à subventionner les travaux de rénovation énergétiques des particuliers, et il est urgent de profiter des aides de l’Etat pendant qu’elles sont encore là.

Il existe un large panel d’aides financières qui vous permettent de réduire significativement le coût de vos travaux: Ma Prime Rénov, les aides de France Rénov ( Prime Rénov Sérénité, Prêt Avance Rénovation), les CEE ( primes énergie), la TVA à taux réduit, l’Eco PTZ, etc.

Ma Prime Rénov

Il s’agit d’une aide attribuée à tous les propriétaires et copropriétaires, quels que soient leurs revenus, pour entreprendre des travaux de rénovation énergétique de leur résidence principale. La construction du logement doit cependant désormais dater de plus de 15 ans ( contre 2 ans auparavant). Plus d’informations sur Ma Prime Rénov en cliquant ici.

France Rénov

France Rénov a pour but de centraliser différentes offres gouvernementales qui pouvaient paraitre un peu compliquées auparavant. Elle regroupe désormais les services de l’Anah ainsi que les services proposés par l’ancienne plateforme Faire.fr au sein d’une seule et même entité, pour plus de simplicité pour les particuliers. Plus d’informations sur France Rénov en cliquant ici.

Ma Prime Rénov Sérénité

Ayant remplacé l’aide de l’Anah « Habiter Mieux », Ma Prime Rénov Sérénité permet une prise en charge allant jusqu’à 50% des travaux réalisés, plafonnés à 30 000 euros. Elle reste toutefois réservée aux foyers modestes et très modeste ( voir toutes les conditions pour bénéficier de Ma Prime Sérénité).

Le prêt avance rénovation

Lancé en 2022, le prêt avance rénovation facilite le financement du reste à charges des ménages. Ce prêt hypothécaire permet de reporter le remboursement du reste à charge des travaux lors de la vente du logement ou lors d’une succession. Les intérêts du prêt restent quant à eux remboursables régulièrement.

Prime Énergie

La Prime énergie est versée les fournisseurs d’énergie ( certaines plateformes spécialisées) dans le cadre du dispositif des CEE ( certificats d’économie d’énergie). Elle est cumulable avec la plupart des autres aides financière, et son montant, fixé par les pouvoirs public, évolue régulièrement.

Rénovation globale: offre coup de pouce

Les propriétaires de maisons individuelles peuvent désormais bénéficier de l’offre coup de pouce « Rénovation performante d’une maison individuelle ». Le montant de la prime est calculé en fonction du gain énergétique qu’apporteront les travaux, dans le cadre d’une rénovation globale.

Augmentation du plafond de l’Eco-PTZ

Le dispositif Eco-PTZ, accordé dans le cadre de travaux de rénovation énergétique,  a été prolongé jusqu’en décembre 2023. Il a également été renforcé, avec une hausse de son plafond à 50 000 euros pour les projets de rénovation globale ainsi qu’un allongement de la durée maximale de remboursement à 20 ans.

Vous l’aurez compris, entre le coût des énergies et des matériaux qui ne cesse d’exploser, et les subventions de l’Etat qui tendent à se réduire, il devient urgent de franchir le pas. Si vous avez des questions concernant les travaux à réaliser chez vous ou les montants des aides auxquels vous pouvez prétendre, n’hésitez pas à contacter nos conseillers qui se feront une joie de vous accompagner dans votre projet. Nous proposons également un bilan thermique gratuit et sans engagement ( réservé aux propriétaires de maison individuelles) afin d’établir un diagnostic précis de l’état de l’isolation de votre maison et ainsi vous apporter les solutions les plus adaptées. Là aussi, n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en bénéficier.

Appelez-nous
Demandez votre devis gratuit
Vous avez une idée précise de votre projet ?

Obtenez un devis gratuitement

Je demande un devis
Les articles les plus récents
Ravalement de façades à Esches dans l’Oise (60)
Traitement hydrofuge de toiture à Maisse (91)
Menuiseries: ventes records de fenêtres en 2021
Nos certifications
Demande de rappel
  Nous ne communiquons pas vos données à des tiers.
Nous vous recontactons sous 48H.
A bientôt.
*
*
*
On vous rappelle
  Nous ne communiquons pas vos données à des tiers.
Nous vous recontactons sous 48H.
A bientôt.
*
*
*