image

Isolation des pieds droits

image isolation

Tout sur l’isolation des pieds droits des combles

L’ensemble de la toiture d’un immeuble ou d’une maison individuelle est responsable d’une grosse partie des pertes d’énergie du bâtiment ( environ 30% d’après la plupart des études à ce sujet). La chaleur, montant naturellement  par l’air, y disparaît par la moindre ouverture ou zone non isolée. Par ailleurs, en cas de grosse chaleur, c’est aussi par la toiture que pénètre principalement celle-ci, rendant parfois le haut du bâtiment invivable et augmentant la nécessité ou la consommation d’un système de climatisation.

Il résulte de tout ceci que l’isolation de toiture est primordiale pour f aire des économies et pour respecter l’environnement. Quand  on parle d’isolation de toiture, on pense naturellement au toit lui-même, puis au plancher des combles mais on pense rarement aux pieds droits (murs verticaux) des combles quand le toit ne descend pas jusqu’au plancher de ceux-ci. Pourtant, l’ isolation des pieds droits n’est pas à négliger et elle représente une partie délicate des travaux d’isolation des combles. Faire ce genre de travaux d’isolation soi-même sans expérience est quasiment impossible.

En effet, si le plus simple est d’utiliser le même système d’isolation que pour la toiture en posant le même isolant sur les pieds droits, on est parfois contraint de changer de matériau et d’isoler avec des bandes ou des panneaux rigides (en polystyrène ou autres) qu’on fixe ou colle sur ces parties verticales des combles, avec donc un problème de raccords. Par ailleurs, on se retrouve à devoir aussi gérer les « angles morts », à savoir les triangles entre les pieds droits et le toit, qu’ils soient aménagés ou vides car une isolation des pieds droits aura forcément un impact sur leur rôle dans l’isolation générale de la toiture, avec le risque non négligeable qu’ils deviennent une zone de condensation ou un nid à insectes.

Avant tout travail, il faut vérifier l’état des pieds droits. S’ils sont en bois notamment, il convient d’en vérifier le degré d’humidité ou si des termites ou autres bestioles ne les colonisent pas. Il se peut alors qu’avant d’entreprendre leur isolation, il faille les traiter et donc retarder les travaux prévus.
image isolation

Cas des pieds droits isolés

C’est le cas le plus simple avec donc ces parties isolées, par exemple sans placards de rangement collés à elles. L’ isolation des pieds droits peut alors se faire en général avec des matelas de laine de roche par exemple qu’il faudra découper selon les bonnes dimensions. On accole un côté contre le mur et un autre contre l’isolant du rampant de chaque côté de la partie verticale à isoler. Les parties du pied qui restent à découvert sont couvertes par d’autres portions d’isolant dont il faudra faire bien attention à ce qu’elles ne laissent pas de trous donc qu’elles se recouvrent les unes les autres.

La manière dont l’adhésif et l’isolant sont posés, sans bulle ni plis, ainsi que la taille des jupes d’isolant sont essentielles. Faire faire l’isolation par un professionnel est sur ces endroits la garantie d’un travail bien fait, à savoir d’une isolation sans failles ou ponts thermiques, ce qui implique aussi d’apprécier si les triangles qui subsistent entre les pieds droits et le toit ne sont pas des zones à risques (ne serait-ce que comme nous l’avons dit plus haut des refuges potentiels pour des insectes ou bien sûr des zones de condensation et d’humidité).

Cas de pieds droits avec des placards derrière

Parfois, les combles ont été aménagés et les pieds droits « cachent » derrière eux des placards ou autres types de rangement. Il est alors quasiment impossible de les isoler facilement, sachant qu’une isolation partielle peut créer des ponts thermiques ou des zones de condensation. Il convient donc soit de ne rien faire soit de refaire les rangements en isolant l’ensemble (placards et pieds).

Si on refait l’ensemble, le professionnel qui s’occupe de l’ isolation des pieds droits fera très rarement les placards mais il est indiqué de lui demander quels matériaux privilégier et de quelles dimensions doivent être les rangements. En effet, selon que l’isolant soit placé directement sur les rampants ou sur les pieds, le matériau utilisé pour les rangements et l’espace laissé pour la circulation d’air seront très importants pour l’étanchéité et l’isolation de ces zones.

Isoler les combles sans s’occuper des pieds droits ?

C’est possible à condition de faire monter l’isolant sur le long du mur (même en partant de bas du bâtiment) jusqu’au sommet du toit. Ainsi il n’y a pas de rupture d’isolation dans la partie du bâti qui « enveloppe » le bâtiment. Attention ici aussi à bien gérer la condensation et les ponts thermiques. On peut le faire sur une nouvelle construction en arrêtant les plafonds avant les murs pour laisser passer l’isolant (ou en isolant de l’extérieur si c’est possible) mais c’est bien sûr plus compliqué pour une construction déjà existante.

image isolation

Ne pas envisager l’isolation des pieds droits des combles séparément du reste

Du fait de leur position, les pieds droits ne peuvent pas faire l’objet d’une isolation spécifique et séparée du projet d’isolation des rampants et éventuellement du plancher des combles.
Quand on isole les combles, c’est à l’ensemble des éléments qui les composent qu’on doit penser quand on décide des matériaux et de la méthode qui sera employée.

Nos certifications
Demande de rappel
  Nous ne communiquons pas vos données à des tiers.
Nous vous recontactons sous 48H.
A bientôt.
*
*
*