image

Qu’est-ce qu’un bruit ?

ACTU | février 2017

Définition du bruit

Le bruit est défini comme un assemblage de sons plus ou moins confus présentant un caractère désagréable pouvant être nuisible pour la santé et la sécurité. Cependant, un bruit peut-être parfaitement acceptable s’il est adapté à l’activité ambiante et ne dépasse pas un certain niveau sonore. Le bruit est une sensation qui dépend du niveau sonore, de la fréquence et de la superposition des divers sons reçus en même temps par l’oreille.

Les bruits sont omniprésents dans la vie de tous les jours, que ce soit à la maison, au travail, dans la rue ou dans la nature. On peut les tolérer ou les rechercher à des fins de loisirs – concert, cinéma, discothèque – ou d’informations – sonneries, alarmes, avertissements -; mais ils peuvent aussi être intolérables et menacer le confort, voire la santé des individus, même à travers l’enveloppe de l’habitat.

travaux d amenagement de combles par Mieux Renover

Le bruit, c’est quoi ?

Le bruit renvoie à un assemblage de sons plus ou moins confus perçus par l’oreille humaine. Émanant d’une source provoquant la vibration de l’air, il génère une sensation dont l’effet est fonction de la combinaison de divers sons éprouvés simultanément par l’oreille, de leur niveau sonore et de leur fréquence. Ces deux derniers paramètres permettent de mesurer le phénomène du bruit.

Le niveau sonore indique la force ou la faiblesse du bruit. Il est apprécié en décibel (DB), sur une échelle variant de 0 DB à 140 DB, seuil maximal de tolérance pour un appareil auditif par exemple. Exprimée en hertz, la fréquence détermine le nombre de vibrations émises par seconde. Elles peuvent être basses ou hautes. Les infrasons, c’est à dire les sons de fréquence basse, sont dits graves, et leur niveau est inférieur à 20 hertz. Par contre, les ultrasons, ceux de hautes fréquences, sont aigus et dépassent 20 000 hertz. Les sons audibles par l’oreille humaine sont compris dans cet intervalle.

valorisation bien immobilier mieux renoverLe bruit et l’habitat ne font pas bon ménage. Les vibrations sonores peuvent traverser l’enveloppe de l’habitat et nuire à la vie domestique. L’ampleur des désagréments dépend de la résistance des parois, car la vitesse de propagation du bruit diffère d’un matériau de construction à l’autre. La structure du logement doit donc être conçue pour faire barrière au bruit, car les activité humaines extérieures – trafic aérien ou ferroviaire, circulation routière, travaux publics, etc. -, comme intérieures – conversations, réjouissances intempestives, musique, conversations, bruits de pas, médias, etc.- peuvent affecter le confort et la santé des occupants. A défaut, des dispositions sont à prendre pour remédier à ces désagréments. L’isolation phonique de la maison est la solution la plus adéquate pour combattre les nuisances sonores. Elle suppose d’envisager avec l’aide d’un professionnel certifié, des mesures telles que la pose de menuiseries en double ou triple vitrage, l’étanchéité des murs à l’air et donc au bruit, par l’épaississement et l’alourdissement des parois.

Appelez-nous
Demandez votre devis gratuit
Vous avez une idée précise de votre projet ?

Obtenez un devis gratuitement

Je demande un devis
Les articles les plus récents
Un nouveau PTZ 2023 pour les travaux de rénovation énergétique
Prime CEE: nouvelles modalités 2023
Isolation de toiture par l’intérieur: le guide complet
Nos certifications
Demande de rappel
  Nous ne communiquons pas vos données à des tiers.
Nous vous recontactons sous 48H.
A bientôt.
*
*
*
On vous rappelle
  Nous ne communiquons pas vos données à des tiers.
Nous vous recontactons sous 48H.
A bientôt.
*
*
*