image

Travaux de rénovation dans un logement locatif: faites-les en 2018 !

ACTU | mars 2018

Vous envisagez d’entreprendre des travaux de rénovation dans un logement locatif ? Alors n’attendez pas, car en les réalisant en 2018, vous bénéficierez d’une fiscalité incroyablement avantageuse avec l’arrivée du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Explications.

credit gratuit taux 0 travaux isolation thermique mieux renover

Les travaux de rénovation réalisés dans un logement locatif en 2018 seront en effet entièrement déductibles des impôts cette année, puis le seront également une seconde fois en 2019 ( à hauteur de 50% cette fois-ci).

Les travaux de rénovation d’un logement locatif représentent une charge déductible des revenus fonciers du propriétaire qui les réalise. Si le coût des travaux est plus important que le montant des loyers, alors ce déficit foncier est imputable sur le revenu global ( dans la limite de 10 7000 euros annuels); le surplus peut quant à lui être reporté sur les revenus fonciers 10 années qui suivent.

Mais avec l’arrivée prévue en 2019 du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, les propriétaires – n’ayant pas à payer d’impôt sur leurs revenus de 2018 – pourraient bien décider de reporter leurs travaux à l’année prochaine afin de continuer à bénéficier de cette fiscalité avantageuse.

Afin de pallier cette problématique fiscale, et ainsi continuer à inciter les propriétaires à entreprendre des travaux de rénovation dans leurs logements locatifs, les pouvoirs publics ont décidé de mettre en place un dispositif spécifique pour 2018 et 2019. Ce dispositif permettra aux propriétaires de déduire la totalité du coût des travaux effectués en 2018 de leurs revenus fonciers de cette même année. Pour l’année 2019, ce sera un peu différent car ils ne pourront plus déduire de leurs revenus fonciers que la moyenne des dépenses réalisées en 2018 et 2019.

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

En clair, c’est un sacré coup de pouce fiscal pour tous les propriétaires de logements locatifs qui envisageraient de réaliser des travaux de rénovation. En effet, un propriétaire ayant dépensé 30 000 euros pour des travaux de rénovation dans un logement locatif en 2018 pourra donc déduire 30 000 euros de ses revenus fonciers en 2018, puis 15 000 euros en 2019. Au final, pour 30 000 euros de travaux réalisés en 2018, ce propriétaire pourra déduire 45 000 de ses revenus !

Conditions pour bénéficier de ce coup de pouce fiscal

Attention cependant, car la condition pour pouvoir bénéficier de ce dispositif est que le coût des travaux doit être supérieur ou égal à 2 fois le montant des revenus fonciers, majoré de 21 400 euros. Ce sont donc les gros travaux de rénovation qui sont plutôt visés par ce coup de pouce. Pour les propriétaires de logements anciens et mal isolés, c’est donc le moment ou jamais pour se lancer dans la rénovation de leurs biens.

Vous pouvez contacter nos conseillers par téléphone au 01 64 88 36 23 pour toute demande de renseignements supplémentaires sur ce dispositif.

Appelez-nous
Demandez votre devis gratuit
Vous avez une idée précise de votre projet ?

Obtenez un devis gratuitement

Je demande un devis
Les articles les plus récents
Ma Prime Renov remplace le CITE et les aides de l’ Anah
Fin du crédit d’impôt isolation CITE en 2020
Isolement des combles
Nos certifications
Demande de rappel
  Nous ne communiquons pas vos données à des tiers.
Nous vous recontactons sous 48H.
A bientôt.
*
*
*