Vous avez un projet de rénovation énergétique ?
Discutons-en ensemble !

Découvrir d’autres actualités

Choisir une catégorie

Rénovation combles : les avantages, les isolants, les aides…

Publié le 31 mai 2024 - par expert isolation
La rénovation des combles

La rénovation combles est un projet qui peut ajouter de la valeur et de l’espace habitable à votre maison. Il existe de nombreuses choses à prendre en compte avant de commencer, notamment les aspects techniques, les réglementations et les coûts. Quelles techniques d’isolation des combles ? Quels sont les meilleurs isolants pour les combles ? Quelles aides financières disponibles ?

Techniques d’isolation des combles

L’isolation de la toiture par l’extérieur peut être réalisée de deux manières distinctes. Dans un premier cas, l’isolant est inséré entre les chevrons qui composent la toiture. Dans le second cas, l’isolant est positionné au-dessus de ces chevrons, ce qui correspond à la méthode du sarking. Il convient de rappeler que les chevrons constituent des éléments structurels en bois du toit, positionnés perpendiculairement sur les pannes, reliant le haut et le bas de la toiture, et servant de support pour le revêtement.

-Isolation entre les chevrons : il est envisageable d’isoler la toiture entre les éléments structurels de la charpente. Dans cette approche, l’épaisseur de l’isolant peut être moins préoccupante, car elle n’empiétera pas sur la surface habitable. Les isolants en vrac sont particulièrement adaptés, remplissant simplement les caissons de toiture à l’épaisseur souhaitée. Cette solution allie praticité, économie et respect de l’environnement. Pour une isolation avec des bottes de paille, on fabriquera des poutres en I aux dimensions correspondantes. Pour minimiser les risques de ponts thermiques, les caissons doivent être ajustés au plus près de l’isolant (ou inversement). Dans ce cas spécifique, des caissons porteurs préalablement remplis de paille en atelier sont directement posés sur les pannes de la toiture. On peut alors choisir n’importe quel isolant en vrac, tel que la ouate de cellulose. Bien que cette technique demande un temps de préparation significatif en atelier, elle permet de rendre la maison étanche à l’air et à l’eau très rapidement.

-Au-dessus des chevrons : dans le cadre d’une isolation selon le principe du sarking, un revêtement ainsi qu’un pare-vapeur sont installés au-dessus des chevrons. Ensuite, l’isolant (sous forme de panneaux rigides), des panneaux pare-pluie et un contre-lattage sont ajoutés pour fixer la couverture, à moins qu’un débord de toit ne soit nécessaire. Si un débord de toit est requis, des contre-chevrons sont posés pour former des caissons remplis d’isolant. L’absence d’éléments porteurs entre l’isolant élimine les ruptures et limite au maximum l’apparition de ponts thermiques. Pour une approche complète, des rubans adhésifs sont appliqués sur les jonctions entre les panneaux rigides.

On peut notamment parler de deux types d’isolation fréquemment utilisés :

-Isolation de comble perdu par soufflage : la technique du soufflage est adaptée si vos combles sont difficiles d’accès. L’isolant projeté avec une machine se niche dans tous les coins ce qui assure une bonne continuité de l’isolation, les ponts thermiques sont ainsi réduits. En principe, ça consiste à projeter avec avec une machine (souffleuse) l’isolant sur le plancher des combles. L’objectif est d’assurer la bonne répartition de l’isolant sur toute la surface des combles tout en formant une couche épaisse, homogène et continue.

-Isolation des combles perdus en rouleaux  : contrairement à la technique du soufflage, l’isolation en rouleaux n’utilise pas de machine spécifique. Elle requiert généralement 2 couches : la première couche se pose entre les solives, ce qui crée un pont thermique à cet endroit. La deuxième couche quant à elle, vient recouvrir ces solives pour assurer la bonne continuité de l’isolation. Néanmoins, elle reste tout autant efficace.

À noter : l’efficacité d’un isolant dépend de plusieurs facteurs, tels que sa conductivité, son épaisseur et sa résistance thermique. Pour améliorer l’isolation des combles, la Réglementation Thermique sur l’Existant (définie par l’arrêté du 3 mai 2007) recommande de se concentrer sur le traitement de l’étanchéité à l’air et des ponts thermiques. Concrètement, une isolation efficace doit respecter des critères spécifiques :

-Résistance thermique : 4,0 m2.K/W pour les combles aménagés
-Résistance thermique : 4,5 m2.K/W pour les combles perdus

Les meilleurs isolants pour combles

Il y a 3 principales catégories d’isolants, ayant toutes des avantages comme des inconvénients.

  • Les isolants synthétiques: il s’agit principalement du polystyrène et du polyuréthane. Connus pour être peu coûteux tout en restant très efficaces notamment grâce au gain de place considérable. Ils résistent parfaitement à l’humidité, ce qui les rend particulièrement adaptés à l’isolation extérieure. Ils ont également une grande résistance à la compression (isolation sous dalle). En revanche, un risque de faible déphasage thermique est à prendre en compte de part leur manque de densité, ce qui n’est pas le plus idéal pour les périodes d’été. À noter comme inconvénient : leur bilan écologique très défavorable d’une part, et d’autre part, en cas d’incendie, les vapeurs dégagées sont mortelles.
  • Les isolants d’origine minérale : classiquement, là on parle de la laine de verre et de la laine de roche. Contrairement aux isolants organiques cités plus haut, ils ont un très bon rapport performance/prix, mais aussi une bonne tenue au feu ce qui les rend donc adaptés aux chauffages au bois. Cependant, leur bilan environnemental n’est pas très favorable, en effet elles provoquent une énergie grise importante dûe la fusion du sable ou de la roche. Par ailleurs, ces laines ne sont pas très denses et offrent donc un faible déphasage thermique (un confort d’été mauvais). Sans compter qu’elles possèdent un faible taux de recyclage.
  • Les isolants d’origine animale ou végétale (bio-sourcés) : il s’agit d’isolants d’origine végétale (la laine de bois, de chanvre, de lin, de coton, de liège, de paille…), d’origine animale (la laine de mouton , plumes d’oie) ou alors issus du recyclage telle que la ouate de cellulose fabriquée à partir de prospectus, ou encore le textile recyclé fabriqué à partir de vieux tissus. Au niveau des performances thermiques, ces isolants sont plutôt efficaces car ceux-ci généralement assez denses (idéal dans les combles pour un meilleur confort d’été). Les isolants d’origine végétale ont l’avantage de posséder un très bon bilan environnemental tout en permettant aussi une évacuation naturelle de la vapeur d’eau. Néanmoins, le prix est souvent plus élevé, à l’exception des produits issus du recyclage. À ce titre, la ouate de cellulose constitue certainement le meilleur rapport performance/prix/confort d’été/environnement.

Les avantages de la rénovation combles

L’isolation des combles présente divers avantages significatifs dans le cadre d’une rénovation énergétique, ce qui en fait souvent la première recommandation d’un professionnel soucieux d’améliorer rapidement et efficacement les performances énergétiques de votre propriété. Les points forts de la rénovation combles sont les suivants :

Élimination des ponts thermiques : l’isolation des combles agit comme une solution complète pour éliminer la principale source de ponts thermiques dans une habitation. En empêchant la chaleur de s’échapper vers la toiture, elle réduit significativement les déperditions thermiques, améliorant ainsi le confort dans les pièces du rez-de-chaussée où les variations de température et les courants d’air sont souvent ressentis.

-Rentabilité rapide : l’investissement dans l’isolation des combles se rentabilise rapidement. Cette mesure figure parmi les moyens les plus abordables de réduire les pertes de chaleur, d’autant plus qu’elle peut bénéficier d’aides financières de l’État, ce qui permet de réaliser des économies d’énergie notables.

-Chantier rapide et peu invasif : comparée à d’autres travaux d’isolation, comme l’isolation des murs par l’intérieur, l’isolation des combles est un chantier rapide et peu invasif. Un artisan peut accomplir cette tâche en une demi-journée pour isoler environ 100 m² de combles.

-Impact significatif sur le budget énergie et le confort : la rénovation combles représente la mesure de rénovation énergétique ayant l’impact le plus marqué sur le budget énergie et le confort. Les effets sont immédiatement perceptibles, offrant un confort accru dès le lendemain des travaux.

-Avantages toute l’année : outre ses bienfaits en hiver en évitant les pertes de chauffage, l’isolation des combles conserve la fraîcheur en été. Cela contribue à maintenir une température agréable, même dans les pièces situées sous les combles.

En résumé, les avantages de la rénovation combles en font une mesure phare pour une rénovation énergétique efficace. Si vos factures d’énergie augmentent et que vous ressentez un inconfort thermique dans votre logement, l’isolation des combles devrait constituer la première étape de vos projets de rénovation.

Les aides financières pour les travaux rénovation combles

Voici les différentes aides dont vous pouvez bénéficier et qui correspondent à vos besoins d’éco-rénovation :

-La prime énergie : c’est une aide financière qui repose sur le dispositif des certificats d’économies d’énergie (C.E.E). Sans être soumise à des conditions de ressources, mais plutôt basée sur le principe du pollueur-payeur qui sont des fournisseurs d’énergie, de chaleur, de froid et de carburant, dont les activités génèrent un excés de Gaz à Effet de Serre (Étant donc les plus gros responsables du fléau « réchauffement climatique »), Ils doivent compenser leurs pollutions en incitant leur clientèle à réduire leur consommation énergétique et leurs émissions de polluants atmosphériques. Ainsi, en engageant des travaux de rénovation énergétique dans leur logement, Ils reçoivent, en contrepartie, des CEE à remettre au gouvernement.

MaPrimeRénov : l’aide financière Ma Prime Rénov vous accompagne dans la rénovation énergétique de votre foyer. Lancée le 1er janvier 2020 par l’État, elle est gérée et versée par l’Anah. Son objectif est d’encourager et d’aider à financer des travaux pour améliorer la performance énergétique d’un logement. Et ce, pour atteindre un meilleur niveau de confort thermique tout en minimisant les dépenses énergétiques et l’impact écologique.

-Chèque énergie : présenté sous forme d’un chèque nominatif et distribué une fois par an et par foyer, c’est une aide de l’Etat octroyée aux ménages de faibles revenus pour leur permettre de payer leurs factures d’énergie ( gaz, électricité, bois, fioul ou tout autre combustible destiné au chauffage ou à la production d’eau chaude sanitaire) et de financer leurs travaux de rénovation énergétique ( travaux d’isolation, changement de système de chauffage, changement de menuiseries). À noter que ces travaux doivent impérativement être réalisés par un artisan ou une entreprise RGE.

-TVA à taux réduit à 5,5 % : c’est un coup de pouce financier qui vous permet de rendre votre logement moins énergivore et plus confortable. Généralement à 20%, la TVA peut s’abaisser à 5,5% si vous réalisez des travaux de rénovation énergétique (isolation thermique, équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable, etc).

-Eco-PTZ : il s’agit d’un prêt sans intérêt d’emprunt. Vous n’avez pas les fonds nécessaires pour financer vos travaux de rénovation ? L’Eco PTZ vous permet d’un bénéficier d’un prêt à taux 0 pouvant atteindre 50 000 euros. Toutefois, pour en bénéficier, vous devez être propriétaire du logement, et celui-ci doit avoir été construit il y a plus de 2 ans

Les aides pour la copropriété : cette offre consiste en la proposition d’une prime permettant de considérablement réduire le coût de rénovation de votre copropriété. Elle concerne les propriétaires de bâtiments résidentiels collectifs en France métropolitaine.

Vous avez désormais une connaissance complète de la rénovation combles. Voici en 5 points les éléments à retenir :

1 -Isoler les combles est une mesure incontournable pour améliorer significativement la performance énergétique de votre logement.

2 -Que vos combles soient perdus ou aménageables, l’isolation doit être la première étape de votre projet de rénovation.

3 – Faites appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour des travaux de qualité, éligibles aux aides de l’État.

4 – Estimez le coût de vos travaux en prenant en compte le montant des aides disponibles afin d’optimiser la rentabilité de votre projet.

5 – Associez la rénovation combles avec celle d’autres éléments constructifs de votre maison, l’installation d’une VMC performante et le remplacement d’une ancienne chaudière énergivore pour une rénovation énergétique complète.

Pour obtenir un devis gratuit pour votre projet d’isolation comble perdu et un diagnostic énergétique de votre domicile complet et gratuit, ou simplement avoir plus d’informations ou sur d’autres sujets comme les aides financières ou la rénovation globale, n’hésitez pas à nous contacter au 01 60 77 22 22.

Plus d’articles
de cette catégorie
Qans quel ordre réaliser les travaux de rénovation ?

Dans quel ordre réaliser les travaux de rénovation ?

Entreprendre la rénovation de son logement pour améliorer sa performance énergétique est un projet ambitieux et bénéfique à de nombreux égards. Pour réussir votre projet,...
Le prix au m2 de la laine de verre soufflée

Prix laine de verre soufflée au m2

Laine de verre soufflée prix au m2 : l'isolation des combles par laine de verre soufflée est une solution performante et économique pour améliorer le...
Isolation avec laine de verre soufflée

Isolation des combles : optez pour la laine de verre soufflée efficace

Pourquoi choisir l'isolation des combles avec de la laine de verre soufflée? L'isolation des combles est essentielle pour garantir une bonne efficacité énergétique de votre...
Comment isoler la trappe du grenier ?

Isoler la trappe du grenier : comment faire ?

Isoler la trappe du grenier est une étape pour optimiser l'efficacité énergétique de votre habitation. En tant qu'entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l'Environnement), nous...
Travaux d'isolation de combles perdus par soufflage de laine de roche

Soufflage laine de roche : méthodes et aides

Le soufflage de laine de roche est une technique d'isolation thermique utilisée dans une variété de travaux de rénovation. Cette méthode est particulièrement adaptée pour...
La prime cee pour l'isolation des combles

Prime cee isolation combles : réduisez vos factures d’énergie

Isoler vos combles est un investissement judicieux qui vous permettra de réaliser des économies d'énergie considérables, de gagner en confort thermique et de valoriser votre...
bien isoler les combles

Comment bien isoler ses combles en 2024 ?

Comment bien isoler ses combles ? Lorsque vous envisagez d'améliorer l'efficacité énergétique de votre maison, l'isolation des combles est un aménagement important. Cette démarche vous...
Limiter la chaleur dans les combles

Comment ne pas avoir trop chaud dans les combles ?

Ne pas avoir trop chaud dans les combles : limiter la chaleur Les combles, situés sous les toits, présentent des variations de température selon les...
Travaux d'isolation des combles perdus entre les solives en 2024

Isolation des combles perdus entre solives : les solutions pour 2024

Les combles perdus entre solives offrent une opportunité essentielle pour améliorer l'efficacité énergétique d'une maison. L'isolation des combles perdus entre solives est une méthode efficace...
Travaux d'isolation des combles aménagés en 2024

Pourquoi isoler ses combles aménagés en 2024 ?

Comment isoler ses combles aménagés en 2024 ? Pour isoler ses combles aménagés en 2024, l'option de l'isolation par l'extérieur émerge comme une solution à...
Nos certifications
logo rge qualibat
logo label eco artisan rge
logo pro ite
logo velux expert
logo ffb
logo sncd
logo spvie
logo pro ite
logo rge qualibat
logo ffb
logo label eco artisan rge
logo sncd
logo velux expert
logo spvie