Vous avez un projet de rénovation énergétique ?

Discutons-en ensemble !

Découvrir d’autres actualités

Choisir une catégorie

Ma Prime Rénov: déblocage de 300 millions d’euros supplémentaires en 2024

Publié le 12 juin 2023 - par Renovation Habitation
nouveautes ma prime renov 2024
Les nouveautés de MaPrimeRénov' pour 2024 : un aperçu des avancées en matière de rénovation énergétique. Ma Prime Rénov est un dispositif d'aide financière mis en place par le gouvernement français pour encourager la rénovation énergétique des logements. Dans le cadre de ses engagements en matière de transition énergétique, le gouvernement prévoit d'introduire de nouvelles mesures et d'allouer des fonds supplémentaires à Ma Prime Rénov afin de renforcer son efficacité et d'atteindre l'objectif ambitieux de 200 000 rénovations d'ampleur d'ici à 2024. Ces nouveautés visent à mieux accompagner les ménages dans leurs projets de rénovation, à sécuriser l'atteinte des engagements climatiques et à favoriser l'adoption de solutions de chauffage plus durables. Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ? MaPrimeRénov' est une aide à la rénovation énergétique proposée par FranceRénov', le service public de la rénovation de l'habitat. Elle remplace depuis le 1er janvier 2020 le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité » et « Habiter mieux sérénité ». MaPrimeRénov' est accessible à tous les propriétaires et à toutes les copropriétés de logement construit depuis au moins 15 ans. Elle est calculée en fonction de vos revenus et du gain écologique des travaux. Elle peut financer jusqu'à 90% du coût des travaux éligibles, comme l'isolation, le chauffage, la ventilation ou encore l'audit énergétique. MaPrimeRénov' est cumulable avec d'autres aides comme les Certificats d'économies d'énergie (CEE), l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ou encore les aides locales. nouveautes ma prime renov 2024

Mon accompagnateur Rénov: renforcement de l’accompagnement des ménages modestes en 2024

La rénovation énergétique des logements constitue un enjeu majeur dans la lutte contre le changement climatique. Pour soutenir les ménages dans leurs projets de rénovation et accélérer la transition énergétique, le gouvernement français a décidé de renforcer l'accompagnement des ménages modestes dans le cadre du dispositif Ma Prime Rénov'. Cette mesure vise à garantir que les foyers les plus vulnérables bénéficient d'un soutien financier et technique adéquat pour entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Par ailleurs, le gouvernement assure de prendre en charge intégralement la prestation d'accompagnement des ménages les plus modestes ( Mon Accompagnateur Rénov). Cette prestation permet de bénéficier d'un conseil personnalisé et d'une assistance à maîtrise d'ouvrage pour réaliser son projet de travaux en toute sérénité. En effet, actuellement évaluée à 1 200 euros, Mon Accompagnateur Rénov’ sera réévaluée à 2 000 euros. Cette prestation d'accompagnement offre aux ménages un soutien personnalisé et des conseils d'experts tout au long du processus de rénovation énergétique. Elle les aide à identifier les travaux prioritaires, à choisir les matériaux les plus adaptés, à trouver des professionnels qualifiés et à optimiser les performances énergétiques de leur logement.

300 millions d’euros supplémentaires pour Ma Prime Rénov en 2024

Le gouvernement français s'engage à soutenir financièrement les rénovations énergétiques en débloquant une enveloppe supplémentaire de 300 millions d'euros pour MaPrimeRénov en 2024. Cette injection de fonds supplémentaires vise à renforcer l'efficacité et l'ampleur du dispositif. Les montants alloués aux projets de rénovation seront ainsi augmentés, permettant aux propriétaires de bénéficier d'une aide financière plus importante pour réaliser des travaux énergétiques essentiels tels que le remplacement des chaudières fossiles, le renforcement de l'isolation, l'installation de systèmes de chauffage plus économes en énergie, etc. Afin de concrétiser cette ambition, le gouvernement a annoncé l'injection de 300 millions d'euros supplémentaires dans le dispositif Ma Prime Rénov'. L'objectif fixé est d'atteindre 200 000 rénovations d'ampleur d'ici à 2024, soit plus du double du nombre actuel de rénovations. Cette enveloppe budgétaire supplémentaire permettra de renforcer les montants alloués aux projets de rénovation, offrant ainsi une aide financière plus significative aux ménages modestes pour réaliser des travaux énergétiques. MAJ 12/07/2023: ce mercredi, la Première ministre Elisabeth Borne a dévoilé une hausse de 66% du budget alloué à Ma Prime Rénov, une aide destinée aux individus souhaitant rénover leur domicile. Le budget pour cette initiative s'élèvera à 4 milliards d'euros en 2024.

Concertation sur l'interdiction des chaudières à gaz neuves

Le gouvernement français a lancé le 5 juin une concertation avec des élus et des professionnels du secteur de l'énergie sur la possibilité d'interdire l'installation de nouvelles chaudières à gaz dans les bâtiments. Cette mesure vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays et à respecter ses engagements climatiques pour 2030. Les chaudières à gaz sont des systèmes de chauffage qui utilisent le gaz naturel ou le gaz de pétrole liquéfié (GPL) comme combustible. Elles produisent de la chaleur en brûlant le gaz dans une chambre de combustion, puis en transférant cette chaleur à un circuit d'eau qui alimente des radiateurs ou un plancher chauffant. Les chaudières à gaz sont très répandues en France : selon le Centre d'études et de recherches économiques sur l'énergie (Ceren), elles équipaient 11,2 millions de résidences principales en 2021, soit environ 40% du parc résidentiel. Or, les chaudières à gaz sont aussi des sources importantes de pollution atmosphérique et de réchauffement climatique. En effet, la combustion du gaz produit du dioxyde de carbone (CO2), un gaz à effet de serre qui contribue au changement climatique, ainsi que des oxydes d'azote (NOx) et des particules fines, qui ont des effets néfastes sur la santé humaine et l'environnement. D'après le ministère de la Transition écologique, les chaudières à gaz émettaient 27 millions de tonnes de CO2 par an dans le résidentiel et 14 millions de tonnes dans le tertiaire en 2020, ce qui représente environ 6% des émissions nationales. Pour atteindre ses objectifs de réduction des émissions de CO2, fixés à -40% par rapport à 1990 d'ici 2030, la France doit donc limiter le recours aux chaudières à gaz et favoriser le développement des énergies renouvelables. C'est dans ce contexte que le gouvernement a lancé une concertation avec les acteurs concernés pour envisager l'interdiction des chaudières à gaz neuves, c'est-à-dire celles qui seraient installées après une date butoir à définir. Cette interdiction s'inspirerait de celle qui a déjà été mise en place pour les chaudières au fioul, un autre combustible fossile très polluant, depuis le 1er juillet 2022. Le gouvernement prévoit donc de renforcer le dispositif Ma Prime Rénov 2024 en introduisant de nouvelles mesures et en augmentant les fonds alloués. Ces nouveautés ont pour objectif de mieux accompagner les ménages modestes, de sécuriser l'atteinte des engagements climatiques et de favoriser l'adoption de solutions de chauffage plus durables. Ma Prime Rénov est une opportunité pour améliorer le confort et la performance énergétique de son logement tout en contribuant à la transition écologique.
Plus d’articles
de cette catégorie
La rénovation des passoires énergétiques en 2024

Rénovation passoire énergetique : tout ce qu’il faut savoir

Rénovation passoire énergétique : représente une réponse essentielle aux défis environnementaux contemporains. Cette initiative vise à améliorer l'efficacité énergétique de votre maison, offrant ainsi des...
Montant Ma Prime Rénov 2024

Ma Prime Rénov 2024 : barème, montant des aides

Barème Ma Prime Renov 2024 : les critères d'éligibilité pour Ma Prime Rénov 2024 ont été repoussés à partir du 1ᵉʳ juillet, reprenant ainsi les...
Isolation des points singuliers

Isolation des points singuliers : murs, combles…

Isolation des points singuliers : dans vos murs et vos combles, essentielle pour des rénovations énergétiques plus efficaces et durables avec Mieux Rénover. Qu'est-ce que...
BAR TH-164 rénovation globale

Bar TH-164 : prime énergie rénovation globale

BAR TH-164 est une fiche d’opération standardisée qui concerne la rénovation énergétique. Cela pour les maisons individuelles pour les certificats d’économies d’énergie ou CEE. Elle...
Rénovation globale MaPrimeRénov' changement en 2024

Rénovation globale et travaux d’isolation tout ce qui change en 2024

La rénovation globale et les travaux d'isolation connaîtront des évolutions majeures en 2024. Le gouvernement a fixé pour ambition de réaliser chaque année 200 000...
panneau liège isolant

Panneau liège isolant : un matériau polyvalent pour l’isolation

Panneau liège isolant : les panneaux liège isolant sont devenus une option de plus en plus populaire pour l'isolation thermique et acoustique dans les bâtiments...

Rénovation énergétique en Yvelines

Rénovation énergétique Yvelines : le département des Yvelines, niché au cœur de la région Île-de-France, se positionne résolument en faveur de la transition énergétique grâce...
avantages ventilation vmc

VMC ou VPH : laquelle choisir ?

VMC ou VPH : laquelle choisir ? Lorsqu'il s'agit d'assurer une ventilation efficace et saine dans nos espaces de vie, le choix entre une VMC...

Isolation par l’extérieur en copropriété : que faire si l’appartement est déjà isolé par l’intérieur ?

L'isolation extérieure en copropriété représente une solution d'envergure pour améliorer l'efficacité énergétique, réduire les coûts de chauffage, et améliorer la qualité de vie des résidents....
isoler mur intérieur

Comment isoler un mur par l’intérieur ?

L'isolation des murs intérieurs, une démarche essentielle pour optimiser le confort de votre habitat. Explorez comment cette solution innovante peut transformer votre espace de vie...
Nos certifications