Vous avez un projet de rénovation énergétique ?
Discutons-en ensemble !

Découvrir d’autres actualités

Choisir une catégorie

Isolant thermique en rouleau : quelle épaisseur ?

Publié le 18 avril 2024 - par michael
Travaux d'isolation avec de l'isolant thermique en rouleau

Qu’est-ce qu’un isolant thermique en rouleau ?

Un isolant thermique en rouleau est un matériau essentiel dans les travaux d’isolation pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Ce type d’isolant est disponible sous forme de rouleaux flexibles, ce qui le rend facile à manipuler et à installer dans une variété de situations. Son principal objectif est de réduire la perte de chaleur à travers les parois, ce qui permet de maintenir une température intérieure confortable tout en réduisant la consommation d’énergie pour le chauffage ou la climatisation.

L’isolant thermique en rouleau est largement utilisé dans les travaux de rénovation et de construction neuve. Il peut être installé dans les murs, les combles, les planchers et les toitures pour créer une barrière thermique efficace contre les variations de température extérieure. En enveloppant les surfaces de la maison avec cet isolant, on crée une enveloppe isolante qui limite les pertes de chaleur en hiver et maintient la fraîcheur en été.

Dans les murs, l’isolant thermique en rouleau est déroulé entre les montants ou les chevrons pour remplir les espaces vides et limiter les ponts thermiques. Dans les combles, il est déployé sur le plancher ou entre les chevrons pour empêcher la chaleur de s’échapper par le toit. Pour les planchers, il est posé sous le revêtement de sol pour empêcher la chaleur de se dissiper vers le bas. Enfin, sur les toitures, il est installé sous les tuiles ou les ardoises pour empêcher la chaleur de s’infiltrer dans le grenier.

L’avantage principal de l’isolant thermique en rouleau est sa facilité d’installation. En raison de sa forme flexible, il peut être découpé et ajusté pour s’adapter à n’importe quelle configuration de construction, ce qui en fait un choix polyvalent pour une variété de projets d’isolation. De plus, sa performance thermique élevée contribue à réduire les coûts de chauffage et de climatisation, ce qui en fait un investissement rentable à long terme pour les propriétaires soucieux de l’efficacité énergétique de leur maison.

Quelle épaisseur pour un isolant thermique ?

L’épaisseur idéale d’un isolant thermique en rouleau dépend de plusieurs facteurs cruciaux qui doivent être pris en considération pour garantir une isolation efficace et adaptée à vos besoins spécifiques.

Tout d’abord, la zone géographique où se trouve votre habitation joue un rôle déterminant. En effet, le climat local influe directement sur les exigences en matière d’isolation. Dans les régions plus froides, une épaisseur d’isolant plus importante est nécessaire pour maintenir la chaleur à l’intérieur de votre maison, alors que dans les régions plus tempérées, des épaisseurs moindres peuvent suffire.

Ensuite, le type de mur que vous envisagez d’isoler est un autre facteur crucial. Les murs en brique, en béton, en bois ou même en parpaing n’ont pas les mêmes caractéristiques thermiques, ce qui influence les besoins en isolation. Les murs anciens peuvent également nécessiter une attention particulière en raison de leur structure souvent moins performante sur le plan thermique.

De plus, le choix de l’isolant thermique en rouleau lui-même est crucial. Chaque type d’isolant possède sa propre conductivité thermique, exprimée en W/(m.K), qui influence sa capacité à résister au transfert de chaleur. Plus cette conductivité est faible, plus l’isolant est performant et moins il aura besoin d’être épais pour atteindre une résistance thermique donnée.

En général, pour obtenir une isolation efficace, l’épaisseur de l’isolant thermique en rouleau peut varier entre 10 cm et 30 cm, en fonction des facteurs mentionnés précédemment et des recommandations spécifiques à votre région et à votre type de construction.

Par exemple, dans les zones climatiques tempérées, les épaisseurs recommandées pour les murs intérieurs peuvent varier de 14 à 18 cm pour la laine de verre ou de roche, de 12 à 16 cm pour le polystyrène expansé, et de 16 à 22 cm pour la fibre de bois. Pour les combles perdus dans ces mêmes zones, les épaisseurs recommandées peuvent aller de 20 à 30 cm pour la laine de verre ou de roche, de 20 à 25 cm pour le polystyrène expansé, et de 24 à 32 cm pour la fibre de bois.

Dans les zones climatiques plus froides, les épaisseurs recommandées peuvent être plus importantes. Par exemple, pour les murs intérieurs, elles peuvent varier de 18 à 24 cm pour la laine de verre ou de roche, de 16 à 20 cm pour le polystyrène expansé, et de 22 à 28 cm pour la fibre de bois. Pour les combles perdus dans ces mêmes zones, les épaisseurs recommandées peuvent aller de 30 à 40 cm pour la laine de verre ou de roche, de 25 à 30 cm pour le polystyrène expansé, et de 28 à 36 cm pour la fibre de bois.

Il est important de noter que ces recommandations d’épaisseur sont fournies à titre indicatif et qu’il est essentiel de consulter un professionnel qualifié pour obtenir des conseils personnalisés en fonction de votre situation spécifique. En outre, l’installation correcte de l’isolant thermique en rouleau est tout aussi importante que son épaisseur pour assurer une performance optimale de votre isolation.

En résumé, choisir l’épaisseur appropriée d’isolant thermique en rouleau est une étape cruciale dans tout projet d’isolation. En tenant compte des facteurs mentionnés précédemment et en obtenant des conseils d’experts, vous pouvez garantir une isolation efficace et économique qui contribue à améliorer le confort thermique de votre maison tout en réduisant votre consommation d’énergie.

Quel isolant thermique choisir ?

Le choix de l’isolant thermique dépend de plusieurs facteurs, notamment les caractéristiques de votre habitation, vos préférences personnelles, votre budget et vos objectifs en matière d’efficacité énergétique. Voici quelques options courantes parmi lesquelles vous pouvez choisir :

1. Laine de verre : la laine de verre est l’un des isolants thermiques les plus couramment utilisés. Elle est disponible en panneaux rigides ou en rouleaux et offre une bonne résistance thermique. La laine de verre est également économique et facile à installer, ce qui en fait un choix populaire pour les murs, les combles et les planchers.

2. Laine de roche : similaire à la laine de verre, la laine de roche est fabriquée à partir de roches volcaniques. Elle offre une excellente résistance au feu et à l’humidité, ce qui en fait un choix idéal pour les zones sujettes aux incendies ou à l’humidité. Comme la laine de verre, elle est disponible en panneaux rigides ou en rouleaux.

3. Polystyrène expansé (PSE) : le polystyrène expansé, également connu sous le nom de styromousse, est un isolant léger et résistant à l’humidité. Il est souvent utilisé pour l’isolation des murs, des planchers et des fondations. Le PSE est disponible en panneaux rigides ou en billes pour une isolation par insufflation.

4. Polyuréthane : le polyuréthane est un isolant thermique à cellules fermées qui offre une excellente résistance thermique. Il est souvent utilisé dans les applications où l’espace est limité car il a une meilleure performance thermique pour une épaisseur donnée par rapport à d’autres isolants. Le polyuréthane est disponible en panneaux rigides ou en mousse pulvérisée.

5. Fibre de bois : la fibre de bois est un matériau isolant écologique fabriqué à partir de fibres de bois recyclées. Elle offre une bonne résistance thermique et régule l’humidité, ce qui en fait un choix attrayant pour les personnes soucieuses de l’environnement. La fibre de bois est disponible en panneaux rigides ou en vrac pour une isolation par insufflation.

6. Cellulose : la cellulose est un isolant écologique fabriqué à partir de papier recyclé traité avec des retardateurs de flamme. Elle offre une bonne résistance thermique et acoustique et est souvent utilisée dans les combles et les murs. La cellulose est généralement installée par soufflage ou insufflation.

7. Aérogel : l’aérogel est un isolant thermique extrêmement léger et efficace qui offre une excellente résistance thermique. Il est souvent utilisé dans les applications où l’espace est limité ou lorsque des performances thermiques élevées sont requises. L’aérogel est disponible en panneaux rigides ou en granules pour une isolation par insufflation.

Il est important de choisir un isolant thermique qui convient à vos besoins spécifiques et à votre budget. Avant de prendre une décision, il est recommandé de consulter un professionnel de l’isolation pour obtenir des conseils personnalisés en fonction de votre situation.

Quels sont les avantages de l’isolation thermique en rouleau ?

L’isolation thermique en rouleau présente plusieurs avantages significatifs qui en font un choix populaire pour de nombreux projets d’isolation :

1. Facilité d’installation : l’un des principaux avantages de l’isolation en rouleau est sa facilité d’installation. Les rouleaux souples peuvent être déroulés et coupés selon les besoins, ce qui les rend adaptés à une variété de configurations de construction. Cette facilité d’installation permet de gagner du temps et de réduire les coûts de main-d’œuvre.

2. Flexibilité : les isolants en rouleau sont souvent fabriqués à partir de matériaux flexibles tels que la laine de verre, la laine de roche ou la fibre de verre. Cette flexibilité leur permet de s’adapter aux contours et aux irrégularités des surfaces à isoler, assurant ainsi une couverture uniforme et efficace.

3. Polyvalence : les isolants en rouleau peuvent être utilisés dans une variété d’applications, y compris l’isolation des murs, des combles, des planchers et des toitures. Leur polyvalence en fait un choix idéal pour de nombreux projets de rénovation et de construction.

4. Performance thermique : les isolants en rouleau offrent une excellente performance thermique en réduisant la transmission de chaleur à travers les parois de la maison. En maintenant une température intérieure confortable et stable, ils contribuent à réduire les besoins en chauffage et en climatisation, ce qui entraîne des économies d’énergie et des factures d’énergie plus basses.

5. Réduction des ponts thermiques : les rouleaux d’isolant permettent de créer une barrière thermique continue sans interruption, ce qui réduit les ponts thermiques, c’est-à-dire les zones où la chaleur peut s’échapper ou pénétrer plus facilement. Cela améliore l’efficacité énergétique globale de la maison et garantit un meilleur confort thermique.

6. Résistance au feu et à l’humidité : de nombreux isolants en rouleau sont conçus pour être résistants au feu et à l’humidité, ce qui en fait des choix sûrs pour une utilisation dans les bâtiments. Cette résistance accrue garantit une protection supplémentaire contre les risques d’incendie et de dégâts d’eau.

7. Durabilité : les isolants en rouleau sont souvent fabriqués à partir de matériaux durables et résistants à la dégradation, ce qui leur confère une longue durée de vie. Ils conservent leurs propriétés isolantes pendant de nombreuses années, ce qui en fait un investissement rentable à long terme pour l’efficacité énergétique de votre maison.

En résumé, l’isolation thermique en rouleau offre une combinaison de facilité d’installation, de flexibilité, de polyvalence, de performance thermique, de résistance et de durabilité, ce qui en fait un choix attrayant pour améliorer l’efficacité énergétique et le confort thermique de votre maison.

Quelles sont les aides pour ces travaux ?

Lorsque vous optez pour des travaux d’isolation utilisant des isolants thermique en rouleau, vous pouvez bénéficier d’un éventail d’aides financières gouvernementales et locales en France, ce qui rend votre projet plus abordable. Voici un aperçu des principales aides disponibles :

  • MaPrimeRénov’ : cette aide est spécialement conçue pour soutenir les propriétaires occupants et bailleurs dans leurs projets d’isolation. Elle couvre une gamme de travaux, y compris l’isolation des combles perdus, des murs et des planchers bas. Le montant de l’aide est déterminé en fonction du type de travaux et des revenus du ménage, ce qui la rend accessible à un large éventail de personnes.
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : cet instrument financier offre aux propriétaires occupants et bailleurs la possibilité de financer jusqu’à 30 000 € de travaux d’isolation et de rénovation énergétique. Avec un remboursement sur 15 ans et un taux d’intérêt nul, l’éco-PTZ représente une solution attractive pour investir dans l’efficacité énergétique de votre logement.
  • Les Certificats d’Economie d’Energie (CEE) : ces certificats sont distribués par les fournisseurs d’énergie sous forme de primes ou de bons d’achat. Accessibles à tous les ménages sans conditions de revenus, les CEE offrent une source de financement supplémentaire pour vos travaux d’isolation en rouleau.
  • Les aides locales : de nombreuses communes et régions proposent également des aides complémentaires pour les travaux d’isolation. Ces aides peuvent prendre différentes formes, comme des subventions directes, des prêts à taux réduit ou des exonérations fiscales. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre conseil régional pour connaître les programmes disponibles dans votre région.

En outre, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduit de 5,5% pour les travaux d’isolation, ce qui représente une économie supplémentaire sur le coût total de votre projet. En combinant ces différentes aides, vous pouvez maximiser vos économies tout en améliorant l’efficacité énergétique et le confort de votre logement grâce à l’isolation en rouleau.

Les conditions d’éligibilités :

Les conditions d’éligibilité pour bénéficier des aides à l’isolation, notamment si vous utilisez des isolants thermiques en rouleau, peuvent varier selon chaque programme. Cependant, voici un aperçu des critères généraux souvent exigés pour accéder à ces aides :

  1. Propriété du logement : dans la plupart des cas, vous devez être propriétaire du logement concerné pour pouvoir bénéficier des aides à l’isolation, que vous utilisiez des isolants thermiques en rouleau ou d’autres types d’isolants. Cela peut inclure les propriétaires occupants, les propriétaires bailleurs louant leur bien vide, ou parfois même les copropriétés.
  2. Type de logement : les aides peuvent être destinées à différents types de logements, tels que les maisons individuelles, les appartements en copropriété, ou les bâtiments collectifs. Assurez-vous que votre type de logement est éligible au programme auquel vous postulez, quel que soit le type d’isolant thermique en rouleau que vous envisagez d’utiliser.
  3. Âge du logement : le nombreux programmes d’aides exigent que le logement ait été construit il y a un certain nombre d’années pour pouvoir bénéficier des financements. Généralement, les logements doivent avoir été construits il y a plus de 2 ans, mais cela peut varier selon les programmes, indépendamment du type d’isolant utilisé.
  4. Type de travaux : les aides peuvent être spécifiques à certains types de travaux d’isolation, comme l’isolation des combles, des murs, des planchers ou des fenêtres. Assurez-vous que les travaux que vous envisagez sont couverts par le programme auquel vous postulez, peu importe le choix de votre isolant thermique en rouleau.
  5. Performance énergétique : certains programmes exigent que les travaux d’isolation atteignent un certain niveau de performance énergétique pour être éligibles, peu importe l’isolant utilisé. Cela peut être mesuré par le gain en résistance thermique (R) ou l’amélioration de l’étiquette énergétique du logement.
  6. Revenus du ménage : beaucoup de programmes d’aides prennent en compte les revenus du ménage pour déterminer l’éligibilité et le montant de l’aide accordée, indépendamment du choix de l’isolant thermique en rouleau. Les seuils de revenus peuvent varier selon les programmes et peuvent être différents pour les propriétaires occupants et les propriétaires bailleurs.
  7. Utilisation de matériaux et professionnels certifiés : certains programmes exigent que les travaux d’isolation soient réalisés par des professionnels certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et que les matériaux utilisés respectent certaines normes de performance et de durabilité, qu’il s’agisse d’isolants thermiques en rouleau ou d’autres types d’isolants.

Il est important de consulter les critères d’éligibilité spécifiques à chaque programme et de vérifier si vous remplissez toutes les conditions requises avant de déposer votre demande, peu importe le choix de votre isolant thermique en rouleau. Vous pouvez obtenir des informations détaillées sur les aides disponibles et leurs conditions d’éligibilité auprès des organismes gouvernementaux, des agences locales de l’énergie, ou des professionnels de l’habitat.

N’hésitez pas à nous contacter au 01 60 77 22 22 pour ainsi bénéficier d’un diagnostic de votre domicile et un devis gratuits.

Plus d’articles
de cette catégorie
isolant polystyrène expansé 40 mm

Polystyrène expansé 40 mm pour une isolation performante

Isolant thermique et phonique performant, le polystyrène expansé 40 mm s'impose comme une solution économique et accessible pour améliorer le confort de votre habitat. Léger,...
Panneau isolant de type rigide

Panneau isolant rigide pour une isolation thermique optimale

Vous souhaitez améliorer l'isolation thermique de votre habitation ? Le panneau isolant rigide se présente comme une solution efficace et durable, offrant de nombreux avantages pour...
isolation en laine de chanvre

Isolation en chanvre : un isolant écologique et performant

L'isolation en chanvre est une solution de plus en plus populaire pour les constructions écologiques et durables. Issu d'une plante renouvelable et aux multiples atouts,...
Le polystyrène expansé 100 mm

Polystyrène expansé 100 mm : économique et performant

Le polystyrène expansé, aussi appelé PSE, est un matériau isolant largement utilisé dans le bâtiment, tant pour l'isolation thermique que phonique. Sa forme la plus...
Polystyrène extrudé ou expansé ?

Polystyrène expansé ou extrudé : lequel choisir ?

L'isolation thermique est un élément crucial pour le confort et la performance énergétique d'un bâtiment. Parmi les nombreux isolants disponibles sur le marché, le polystyrène,...
Isolant thermique à haute performance

Isolant mince haute performance : une isolation thermique optimale

En réduisant les transferts de chaleur entre l'intérieur et l'extérieur, l'isolation permet de maintenir une température ambiante agréable en toutes saisons et de réaliser des...
Isolation au polystyrène extrudé (XPS)

Isolation au polystyrène extrudé : un bon choix ?

L'isolation thermique est un élément crucial pour le confort et la performance énergétique d'un logement. Parmi les nombreux isolants disponibles sur le marché, l'isolation au...
Ma prime renov et les mono-travaux

Retour de MaPrimeRénov’ pour les mono-travaux

Depuis le 15 mai 2024, MaPrimeRénov’ a subi un assouplissement significatif. Cette initiative vise à rendre l'aide à la rénovation énergétique des logements non seulement...
Isolation avec polystyrène

Isolation par polystyrène : tout savoir sur cet isolant thermique efficace

Isolation par polystyrène : le polystyrène est un matériau synthétique largement utilisé dans l'isolation des bâtiments. Sa popularité découle de ses excellentes propriétés d'isolant thermique,...
Prix pour une isolation extérieure d'une maison de 150m2

Quel prix pour une isolation extérieure maison 150m2

Améliorer le confort thermique de votre maison et réduire vos factures de chauffage sont des objectifs importants, et l'isolation extérieure est un investissement judicieux pour...
Nos certifications
logo rge qualibat
logo label eco artisan rge
logo pro ite
logo velux expert
logo ffb
logo sncd
logo spvie
logo pro ite
logo rge qualibat
logo ffb
logo label eco artisan rge
logo sncd
logo velux expert
logo spvie