Vous avez un projet de rénovation énergétique ?
Discutons-en ensemble !

Découvrir d’autres actualités

Choisir une catégorie

Rénovation d’ampleur 2024 : aides MaPrimeRenov et primes CEE

Publié le 20 mars 2024 - par expert isolation
renovation globale 2024

Rénovation d’ampleur 2024 : quelles sont les aides disponibles ? Quels montants pour MaPrimeRénov et les primes CEE ? Quels changements pour la rénovation globale en 2024 ?

Le 1er janvier 2020 a marqué la fusion de l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) et de l’ancien Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique (CITE) pour donner naissance à MaPrimeRenov’. Cette initiative vise à financer des travaux de rénovation énergétique afin de réduire le nombre de logements affichant des Diagnostics de Performance Énergétique peu performants. Cette subvention offre la possibilité d’améliorer l’isolation de votre logement ou de procéder au remplacement de votre chaudière. Ces rénovations contribuent non seulement à accroître le confort de votre habitation, mais également à réduire les émissions de gaz à effet de serre.  Avec sa version 2024, MaPrimeRénov a pour objectif de soutenir les initiatives du gouvernement en matière de rénovation énergétique du parc résidentiel. Ces ajustements concernent à la fois les conditions d’éligibilité et les montants des aides disponibles. Cet articles va donc traiter toutes les nouveautés sur les aides MaPrimeRenov et CEE pour la rénovation d’ampleur 2024.

Ma Prime Renov 2024 :

À l’heure actuelle, tous les foyers français, quel que soit leur niveau de revenu, peuvent prétendre à MaPrimeRénov lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Cette prime offerte vise à réduire le reste à charge pour les bénéficiaires.

En ce qui concerne les opérations financées, cela englobe l’isolation thermique (comme l’isolation des murs), le remplacement des équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, l’installation d’un système de ventilation, ainsi que la réalisation d’un audit énergétique dans une maison individuelle ou un logement collectif. Dans le souci de renforcer les aides accordées aux foyers français, l’État a introduit divers bonus dans le dispositif MaPrimeRénov 2024. Ainsi, si à la suite des travaux, le logement rénové quitte les étiquettes F ou G, le propriétaire a droit au bonus « sortie passoire ». De plus, le bonus « bâtiment basse consommation » est accessible lorsque les travaux accomplis permettent au logement d’atteindre l’étiquette énergétique de niveau B ou A. Dans le but d’encourager les ménages intermédiaires et aisés à entreprendre des travaux plus ambitieux, le forfait « rénovation globale » a été instauré. Enfin, pour soutenir les foyers désirant bénéficier de l’accompagnement d’un professionnel dans la réalisation de leurs projets de rénovation énergétique, le forfait « assistance à maîtrise d’ouvrage » a été mis en place.

À noter : il est important de souligner que l’Anah est l’organisme responsable de la distribution des primes. Celles-ci sont versées à la fin des travaux, une fois que les bénéficiaires ont transmis tous les documents nécessaires, notamment les factures. Pour obtenir MaPrimeRénov 2024, il est impératif de faire appel à un artisan RGE (Reconnu garant de l’environnement) lors de la réalisation des travaux, une condition essentielle pour accéder à cette aide.

Rénovation d'ampleur 2024 - ma prime renov

Hausse de MaPrimeRénov 2024

Les propriétaires envisageant de financer leurs travaux de rénovation énergétique avec MaPrimeRénov bénéficieront d’une augmentation du budget de 1,6 milliard d’euros en 2024, portant ainsi le budget dédié à ce dispositif à 4 milliards d’euros. L’objectif du gouvernement est d’apporter un soutien accru aux Français entreprenant des travaux, avec un avantage particulier pour les propriétaires de logements classés F ou G au DPE (Diagnostic de Performance Énergétique), soit une « passoire thermique ». Avec cette augmentation du budget dédié à MaPrimeRénov 2024, les montants des primes accordées aux foyers français seront revus à la hausse. À partir de 2024, une majoration de 10% sera appliquée en cas de sortie de la catégorie « passoire thermique ». L’État continuera à financer les rénovations effectuées dans les logements de classe E pour tous les ménages, à l’exception des ménages classiques. Cependant, les propriétaires de passoires thermiques ou de logements classés F ou G ne pourront bénéficier de MaPrimeRénov que s’ils entreprennent des travaux de rénovation globale. Les opérations réalisées devront permettre au logement de progresser de deux classes au DPE et inclure au moins deux travaux d’isolation ainsi qu’une amélioration du système de ventilation. L’objectif de cette mesure est d’encourager des rénovations ambitieuses dans les passoires thermiques.

Rénovation d’ampleur 2024 : un supplément pour les installations

L’installation d’une pompe à chaleur (PAC) donnera droit à un supplément de 1 000 à 2 000 € pour les foyers intermédiaires et aisés. Cette opération peut être réalisée seule dans les logements classés E, D ou C. En revanche, dans les passoires thermiques, elle doit s’inscrire dans un projet de rénovation globale. Cette incitation financière vise à accélérer l’abandon des énergies fossiles. Par ailleurs, le président Emmanuel Macron souhaite favoriser le déploiement de ce mode de chauffage à grande échelle, avec pour objectif la production de millions de PAC d’ici 2030. Bien que le montant de la prime ne soit pas encore déterminé, il devrait contribuer à réduire le reste à charge.

Rénovation d’ampleur 2024 : un renforcement

L’État privilégie les travaux de rénovation globale, et en 2024, les aides destinées aux foyers français entreprenant ces projets ambitieux connaîtront une augmentation significative. Les montants pourraient quasiment doubler, atteignant jusqu’à 70 000 €, comparativement à 35 000 € actuellement. Les ménages très modestes pourraient bénéficier d’une subvention considérable, couvrant jusqu’à 90% du coût total des travaux, tandis que les ménages modestes pourraient obtenir une prise en charge financière atteignant 80% des dépenses engagées.

Mon accompagnateur rénov 2024 :

Réaliser un projet de rénovation globale peut parfois être complexe. L’Anah a rendu obligatoire le recours à un Accompagnateur Rénov, professionnel formé pour guider efficacement les foyers entreprenant des travaux ambitieux dans leurs habitations. Les coûts associés à un Accompagnateur Rénov seront pris en charge par MaPrimeRénov. Les ménages très modestes bénéficieront d’une prise en charge totale des frais du professionnel, tandis que pour les ménages modestes, la prise en charge pourrait atteindre 80%. En revanche, elle sera de 40% pour les ménages aux revenus intermédiaires et de 20% pour les foyers les plus aisés, dans la limite de 2000 €.

Un reste à charge inévitable : Lorsque vous sollicitez MaPrimeRénov, il est important de noter que le cumul des différentes aides ne pourra jamais couvrir l’intégralité du coût des travaux. Un reste à charge demeure obligatoire selon les tranches de revenus :

-Au moins 10% pour les revenus très modestes (bleu)
-Au moins 25% pour les revenus modestes (jaune)
-Au moins 40% pour les revenus intermédiaires (violet)
-Au moins 60% pour les revenus élevés (rose)

La rénovation d’ampleur 2024 : ma Prime Renov et primes CEE sont-elles cumulables ?

Si vous êtes éligible à MaPrimeRénov’ et envisagez de souscrire un prêt via le dispositif éco-PTZ, sachez que l’aide éco-PTZ Rénov’ regroupe désormais ces deux subventions. Il existe ensuite des particularités en fonction du parcours que vous choisissez.

  • Le cumul des aides avec MaPrimeRénov’ Décarbonation :

Il est possible de bénéficier plusieurs fois de MaPrimeRénov’ pour des travaux distincts au sein d’une même habitation, avec une limite de 20 000 € de travaux par logement sur une période de 5 ans. Les propriétaires bailleurs ont également la possibilité d’obtenir MaPrimeRénov’ pour 3 logements différents, dans la limite de 20 000 € de travaux par logement sur une période de 5 ans. Cette subvention est cumulable avec les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), ainsi qu’avec les aides provenant des collectivités locales et des caisses de retraite.

  • Le cumul des aides avec MaPrimeRénov’ Parcours accompagné :

Concernant MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, cette dernière n’est pas cumulable avec les aides des fournisseurs d’énergie, mais elle peut être cumulée avec les aides des collectivités locales et des caisses de retraite. Enfin, il est important de noter que MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Parcours accompagné ne peuvent pas être cumulées pour financer les mêmes travaux.

Rénovation d’ampleur 2024 : changements des conditions d’accès

Pour accéder à MaPrimeRénov 2024 dans le cadre d’un projet de rénovation globale, il est impératif de procéder à un audit énergétique réglementaire, établi par un professionnel qualifié. Ce bilan doit respecter un format spécifique, et le contenu du diagnostic est soumis à des règlementations strictes.

Il est possible de cumuler MaPrimeRénov avec les primes CEE (Certificats d’économie d’énergie) et l’éco-PTZ. Cette aide est destinée au financement des travaux réalisés dans une résidence principale, à condition que le logement ait au moins 15 ans. En 2024, MaPrimeRénov va subir des évolutions visant à renforcer le dispositif, accélérer la rénovation des passoires thermiques, et encourager l’abandon des énergies fossiles. Parmi ces changements, on note une augmentation du montant des aides, particulièrement lors de la réalisation de travaux de rénovation globale. De plus, le recours à un Accompagnateur Rénov deviendra une condition préalable pour bénéficier de MaPrimeRénov.

Depuis le 1er janvier 2024, MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Parcours accompagné se différencient comme suit :

  • MaPrimeRénov’ : destinée à soutenir l’installation d’un équipement de chauffage ou d’eau chaude sanitaire décarboné.
  • MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : octroyée pour la réalisation d’au moins deux actions d’isolation combinées à l’installation d’un équipement de chauffage ou d’eau chaude sanitaire décarboné, avec pour objectif une amélioration d’au moins deux classes au Diagnostic de Performance Énergétique (DPE).

Rénovation d’ampleur 2024 : conditions d’éligibilité MaPrimeRenov et primes CEE

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné

Conditions : tous les revenus, Propriétaire, Bailleur, Logement > 15 ans, Résidence principale
Type de Travaux : lot de travaux, Saut de 2 classes de DPE, Parcours accompagné par un pro obligatoirement
Montant : pourcentage des travaux. Jusqu’à 63 000€ d’aides.

MaPrimeRénov’ (tout court)

Les travaux éligibles doivent répondre à un niveau minimum de performance énergétique, avec un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) classé au moins en catégorie E. Les revenus considérés comme aisés ne sont pas inclus dans les critères d’éligibilité. Seuls les propriétaires bailleurs de logements âgés de plus de 15 ans, utilisés comme résidence principale, sont admissibles.

Les types de travaux éligibles comprennent le remplacement du système de chauffage, avec la possibilité d’effectuer des travaux d’isolation en complément. Le montant des travaux est défini à l’avance sous la forme d’un forfait fixe. Par exemple, le remplacement d’une chaudière à granulés peut coûter entre 4 000 et 10 000€. Cependant, le plafond total des dépenses autorisées est de 20 000€ sur une période de 5 ans.

-CEE (Certificats d’Économie d’Énergie)

Les conditions d’éligibilité s’appliquent à toutes les catégories de revenus, qu’il s’agisse de propriétaires, locataires ou bailleurs. Les logements admissibles doivent avoir une ancienneté de plus de 2 ans, qu’ils servent de résidence principale ou secondaire.

Les travaux éligibles englobent toutes les interventions, y compris l’isolation des combles, l’isolation du plancher et l’installation d’une pompe à chaleur air-air. Le montant des travaux est déterminé selon un forfait, prenant en compte à la fois la nature des travaux et les revenus du demandeur. Par exemple, le remplacement d’une chaudière à granulés peut être subventionné de 150 à 4 000€, en fonction de ces critères.

Eco-Prêt à taux 0

Les conditions d’éligibilité couvrent l’ensemble des revenus, que l’on soit propriétaire ou bailleur, à condition que le logement ait une ancienneté de plus de 2 ans.

Les travaux éligibles englobent toutes les interventions, à l’exception de l’installation d’une pompe à chaleur air-air.

Le montant du financement est sous la forme d’un prêt sans intérêt, pouvant atteindre jusqu’à 50 000€, et le remboursement doit s’effectuer sur une période maximale de 20 ans.

TVA 5.5%

Les conditions d’éligibilité sont ouvertes à tous, qu’il s’agisse de propriétaires, de locataires ou de bailleurs, tant que le logement a une ancienneté de plus de 2 ans, qu’il soit utilisé comme résidence principale ou secondaire.

Les travaux éligibles incluent toutes les interventions, à l’exception de l’installation d’une pompe à chaleur air-air.

Le montant des travaux bénéficie d’une réduction directe de la TVA, appliquée directement sur le devis.

Vous voulez en savoir plus sur les aides MaPrimeRenov et CEE pour la rénovation d’ampleur, ou vous souhaitez simplement réaliser des travaux d’ampleur pour votre domicile, contactez un de nos professionnels au 01 60 77 22 22 et obtenez gratuitement un devis.

Plus d’articles
de cette catégorie
Aides isolation pour copropriété en 2024

Les différentes aides financières pour l’isolation des copropriétés en 2024

Aide isolation copropriété 2024 : l’amélioration de l’efficacité énergétique des copropriétés est devenue une priorité cruciale en France. Face à la montée des prix de...
Isolation des combles en copropriété

Isolation des combles en copropriété : optimisez votre énergie et confort

L'isolation combles en copropriété est un enjeu majeur en France. En effet, les combles perdus représentent une source importante de déperditions thermiques, pouvant aller jusqu'à 30...
Quelles sont les aides disponibles MaPrimeRénov par geste

MaPrimeRénov’ par geste : quelles aides sont disponibles pour vous ?

Après avoir mis en place des restrictions strictes sur les travaux de rénovation énergétique isolés au début de l'année 2024, le gouvernement a dû faire...
Qui peut bénéficier de MAR

Qui peut bénéficier de Mon Accompagnateur Rénov’ ?

Rénover énergétiquement son logement est une démarche essentielle pour contribuer à la transition écologique et réaliser des économies d’énergie. Toutefois, cette entreprise peut rapidement devenir...
Couts isolation combles par soufflage

Quel prix pour une isolation de combles par soufflage ?

isoler les combles de son habitation est une étape fondamentale pour optimiser l'efficacité énergétique de son logement, réduire ses factures de chauffage et augmenter son...
Isolation avec laine de verre soufflée

Isolation par insufflation de laine de verre : notre expertise à votre service

L'isolation par insufflation de laine de verre est une méthode efficace et éprouvée pour améliorer l'efficacité énergétique de votre maison. Utilisée principalement pour isoler les...
Deux nouveaux décrets pour simplifier la rénovation énergétique en 2025

Deux nouveaux décrets pour simplifier la rénovation énergétique dès 2025

MaPrimeRénov' est sur le point de connaître des évolutions significatives qui devraient impacter favorablement les ménages souhaitant entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Depuis plusieurs...
L'isolation des murs par insufflation

Isolation des murs par insufflation : avantages, aides et conseils

L'isolation des murs par insufflation est une technique couramment utilisée pour améliorer l'efficacité énergétique des maisons existantes. Elle consiste à injecter un isolant en vrac,...
MR Logo Picto

5000€ supplémentaires grâce à cette aide pour vos travaux de rénovation

Savez-vous qu’il est possible de recevoir une prime additionnelle de 5000€ en plus des subventions accordées par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) pour vos travaux...
Travaux d'isolation des combles par insufflation

Isolation des combles perdus par insufflation : comment procéder ?

L'isolation des combles perdus par insufflation est une méthode efficace pour améliorer l'efficacité énergétique de votre maison. En réduisant les pertes de chaleur, cette technique...
Nos certifications
logo rge qualibat
logo label eco artisan rge
logo pro ite
logo velux expert
logo ffb
logo sncd
logo spvie
logo pro ite
logo rge qualibat
logo ffb
logo label eco artisan rge
logo sncd
logo velux expert
logo spvie